publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cholécystite : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. septembre 2014)

Le seul traitement de la cholécystite évitant la récidive et les complications est l'ablation chirurgicale de la vésicule biliaire (cholécystectomie). L'opération se pratique par coelioscopie (très petites cicatrices) le plus couramment, ou par incision classique de laparotomie, dans certains cas (surtout si existent des complications de la cholécystite). En plus de l'opération, un traitement par antibiotique est aussi mis en place durant quelques jours.

Mais avant d'opérer, pour être certain du diagnostic, le médecin (ou le chirurgien digestif) demande des examens complémentaires : prise de sang pour un bilan biologique, échographie abdominale.

Après cette intervention, l'hospitalisation est de courte durée, en l'absence de complications. Le patient reste ensuite à son domicile très peu de jours, il a encore quelques tiraillements au niveau abdominal.

Si la cholécystite a été diagnostiquée à un stade évolué, avec par exemple une péritonite, le traitement chirurgical est plus lourd, et la récupération plus longue...

Après l'opération, le foie continue à produire la bile qui passe alors directement dans le canal cholédoque pour être déversée dans l' intestin grêle.

L' alimentation et la digestion ne sont pas affectées. La bile est juste sécrétée plus fréquemment entraînant éventuellement des selles plus liquides. Par la suite le patient aura une alimentation normale, c'est-à-dire équilibrée.



publicité