publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Choléra : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. septembre 2014)

Les symptômes du choléra surviennent 2 heures à 5 jours après la contamination.

La diarrhée aqueuse profuse est le principal symptôme. Celle-ci est très violente et peut faire perdre jusqu'à 15 litres voire 20 litres d'eau par jour. Y sont associés des vomissements qui inévitablement aggravent une déshydratation déjà majorée par la diarrhée.

Une soif intense caractérise la déshydratation. Il n'y a bien souvent, peu ou pas de fièvre. La perte de poids peut être massive, d'autant plus chez l'enfant et le nourrisson.

Le choléra est une urgence ! La baisse de la tension artérielle peut être un symptôme de gravité. À force de se déshydrater, le volume sanguin peut s'affaiblir au point que le coeur ne puisse plus rien pomper et... finir par s'arrêter. C'est le collapsus cardio-vasculaire. Si le volume sanguin n'est pas rétabli en urgence, l'issue peut être mortelle.

En revanche, si la déshydratation est jugulée, le malade guérit en quelques jours. Le pronostic est plus grave chez les enfants, les personnes âgées et les sujets fragiles.

Il ne faut pas confondre le choléra avec une toxi-infection alimentaire, dont les symptômes sont moins criants et l'évolution moins grave.

Le vibrion cholérique peut être retrouvé à l'examen direct au microscope dans les selles. En laboratoire, sa mise en culture est facile, mais il ne faut pas attendre les résultats de cet examen avant de réhydrater le patient... au risque que son état s'aggrave !



publicité