publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cholestéatome : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. novembre 2014)

Le premier symptôme de la présence d'un cholestéatome est la perte d'audition. Elle est légère lorsqu'il n'est pas très évolué, sévère ou définitive au dernier stade. C'est un des symptômes les plus fréquents, même si la perte d'audition n'est pas spécifique du cholestéatome. Pour cette raison, il conviendra de rester vigilant et ne pas hésiter à consulter si vous avez l'impression de moins bien entendre. Plus tôt est dépisté le cholestéatome, plus le patient a une chance de préserver son audition.

Un autre symptôme, également très fréquent, est un écoulement intermittent, peu abondant, jaunâtre et nauséabond (otorrhée) provoqué par la surinfection des squames coincées dans l'oreille. Il doit alerter quand il résiste au traitement médicamenteux de l'otite et à la prévention aquatique stricte (pas d' eau dans les oreilles).

Lorsque le cholestéatome atteint les structures de l'oreille interne, les symptômes sont autrement plus perturbants, voire dangereux : perte d'équilibre, vertiges, surdité complète (pour laquelle il n'existe pas de traitement), paralysie du nerf facial.

La proximité du cerveau, duquel l'oreille est seulement séparée par une petite épaisseur d'os, implique un risque supplémentaire. Le cholestéatome peut en effet provoquer une méningite ou un abcès cérébral (poche de pus dans le cerveau). Dans certains cas, son évolution jusqu'à ce stade se déroule silencieusement, sans symptôme. D'où la dangerosité double du cholestéatome, parfois dépisté lors d'une visite de routine chez le médecin ORL.


publicité