publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chondrocalcinose : les causes

Publié par : rédaction Onmeda (31. décembre 2014)

Les causes précises de la chondrocalcinose restent encore méconnues. Dans la plupart des cas, elle est dite idiopathique, c'est-à-dire sans cause connue.

Il s'agit d'une arthropathie causée par les dépôts de pyrophosphate de calcium dans les articulations (les plus touchées sont celles des genoux et des poignets).

La fréquence de la chondrocalcinose augmente donc avec l'âge : elle ne se manifeste jamais avant l'âge de 30 ans, et généralement après la cinquantaine. Cette pathologie est souvent associée à l'arthrose.

Il y a deux formes de chondrocalcinose : la chondrocalcinose primitive et la chondrocalcinose secondaire.

La chondrocalcinose primitive

En cas de chondrocalcinose primitive, la chondrocalcinose concerne essentiellement les sujets âgés, sa fréquence augmentant avec l'âge. Elle toucherait 10 à 15 % des personnes entre 65 et 75 ans, plus de 25% au-delà, hommes et femmes confondus.

Très rarement, on observe une prédisposition familiale à la chondrocalcinose.

La chondrocalcinose secondaire

Une chondrocalcinose secondaire peut provenir d'une maladie endocrinienne ou métabolique, comme par exemple :

On parle de chondrocalcinose secondaire quand elle est la conséquence d'une maladie préexistante. Cette forme de chondrocalcinose est plus rare, mais il faut les rechercher avant 50 ans. Dans ce cas, le médecin cherche d'autres symptômes liés à cette pathologie métabolique et prescrit des examens complémentaires pour établir un diagnostic précis.

L'arthrose expliquée en vidéo :

L’arthrose peut affecter une quelconque articulation du corps. Sa cause demeure inconnue, mais le vieillissement joue un rôle important dans le développement de cette maladie. Explications en vidéo...

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Rhumatisme et Arthrose ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Manque de magnésium : quels sont les symptômes ?
> Arthrose lombaire : des causes aux traitements
> Polychondrite chronique atrophiante (PCA)

publicité