publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chondrocalcinose : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. décembre 2014)

Si les causes de la chondrocalcinose articulaire restent encore méconnues, des traitements peuvent heureusement apaiser la douleur et les symptômes. La première mesure à mettre en place en cas de crise est le repos (plus ou moins important) des articulations touchées par la chondrocalcinose.

> En cas de crises aiguës de chondrocalcinose articulaire, qui ressemblent à celles de la goutte, la prise de colchicine à 1mg/jour et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens est efficace pour prévenir ou diminuer la fréquence des crises. Lors de la crise, il est souvent nécessaire de donner de plus fortes doses.

> En cas de douleurs chroniques, des antalgiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits en premier lieu. Les corticoïdes, en infiltration ou par voie orale à petite dose, sont parfois nécessaires.

> En cas de chondrocalcinose secondaire, le médecin donne un traitement pour soigner la maladie endocrinienne ou métabolique d'origine (hyperparathyroïdie, hémochromatose...).
Les formes très destructrices de chondrocalcinose articulaire, peuvent nécessiter une opération chirurgicale (avec mise en place d'une prothèse totale de hanche ou de genou). C'est un chirurgien orthopédique qui se charge de cette intervention.

A noter qu'une alimentation riche en magnésium (il existe des eaux minérales riches en magnésium) peut être utile, parce qu'elle favorise la solubilité des cristaux.


publicité