publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La cicatrice cheloïde

Publié par : rédaction Onmeda (12. janvier 2017)

© Shutterstock

La cicatrice chéloïde correspond à un mode de cicatrisation anormal qui survient dans la plupart des cas après une plaie.

La formation de la cicatrice chéloïde est liée à une production excessive de collagène :

Le collagène est l’une des protéines de maintien du derme, la couche moyenne de la peau. La cicatrice cheloïde survient lorsque le collagène se désorganise complètement.

Il s’agit d’une sorte d’emballement du système de cicatrisation normal après un traumatisme qui n’est plus contrôlé par les systèmes de régulation.

La cicatrice cheloïde est souvent à l'origine d'une gêne esthétique majeure pour les patients, surtout lorsqu’elle touche les zones découvertes. En général elle n’entraine pas de symptomes particulier mais peut parfois être responsable de démangeaisons ou de douleurs.

On distingue les cicatrices hypertrophiques, qui sont liées à une mauvaise orientation de la cicatrice et qui ont tendance à évoluer favorablement, des cicatrices chéloïdes, plus volumineuses qui n’ont pas de tendance à diminuer spontanément. Ces deux types de cicatrices surviennent préférentiellement entre 20 et 30 ans. Les cicatrices hypertrophiques apparaissent dans 40 à 70% des cas après chirurgie et jusqu’à 91% des cas après brûlures. Elles se forment 4 à 8 semaines après la plaie, peuvent grandir pendant 6 mois puis entrent dans une phase de régression qui peut durer plusieurs années. Elles récidivent peut après la prise en charge chirurgicale.

La cicatrice chéloïde est plus fréquente chez les patients à peau noire (6 à 16% des patients). Son traitement est complexe est la prise en charge chirurgicale n’est pas toujours privilégiée en raison des récidives fréquentes et imprévisibles.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> La cicatrisation : comment ça marche ?
> Zoom sur les maladies de la peau
> La chirurgie esthétique


Auteur : Dr. Anne Isvy-Joubert, dermatologue


publicité