publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Colopathie fonctionnelle: Les traitements

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (24. février 2015)

Pour lutter contre les symptômes d'une colopathie fonctionnelle, comme traitements il peut être judicieux de prendre des anti-spasmodiques qui diminuent les douleurs dues aux spasmes : il existe des présentations de comprimés « lyoc » qui fondent sous la langue, pratiques à prendre et efficaces en cas de crise.

En cas de constipation, des laxatifs sont nécessaires mais il faut éviter les laxatifs à base de plantes (bourdaine, séné, ...) qui contiennent des produits toxiques comme la phénolphtaléine, l'anthraquinone ; en effet, ces produits sont toxiques pour la muqueuse intestinale et provoquent à long terme la maladie des laxatifs : c'est une colite avec une constipation opiniâtre associée à des fausses diarrhées.

Le charbon activé ainsi que les produits à base d'argile sont des pansements qui tapissent les muqueuses du tube digestif et peuvent soulager les irritations.

Même si certains disent que l'alimentation ne serait pas responsable des colopathies fonctionnelles, il semble tout de même qu'une hygiène alimentaire correcte, soit recommandé : des repas pris à heures régulières, dans le calme, pas trop copieux, ne pas manger trop vite, éviter les plats en sauce, trop épicés, les fritures, manger les légumes et les fruits plutôt cuits que crus en période de crise, éviter les navets, les choux, les fromages fermentés... éviter les grignotages. Il est aussi recommandé d'avoir une activité physique régulière.

Il ne faut pas exclure inopinément des groupes alimentaires, sans avis médical qui risqueraient de provoquer des carences.



publicité