publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Conjonctivites : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. septembre 2014)

Le traitement des conjonctivites dépend du diagnostic (atteinte bactérienne, virale, allergique...).

1 - En cas de conjonctivites virales, l'ophtalmologiste peut mettre des gouttes de fluorescéine sur l'oeil pour évaluer l'état de la conjonctive et de la cornée. Un collyre (c'est-à-dire des gouttes pour les yeux) sera prescrit. Le médecin peut choisir un simple collyre avec des gouttes décongestives antiseptiques.

2 - En cas de conjonctivite bactérienne, il faut commencer éventuellement par enlever le corps étranger présent dans l'oeil. Un traitement antibiotique local est prescrit.

3 - Le meilleur traitement des conjonctivites allergiques est d'éviter l'allergène : c'est facile pour les produits de maquillage et les collyres, beaucoup plus compliqué pour les pollens, acariens... Le médecin prescrit un collyre anti-allergique, voire aussi des larmes artificielles. Des médicaments anti-histaminiques (anti-allergiques) par voie orale peuvent être également prescrits. Des collyres puissants contenant par exemple des corticoïdes ("cortisone") peuvent être prescrits par l'ophtalmologiste si la conjonctivite est sévère.

Conseil pour utiliser le collyre, pour mettre les gouttes dans les yeux : le mieux est de se faire aider, en s'allongeant, les yeux fermés. L'aide met une goutte de collyre dans le coin interne de l'oeil, le plus près du nez et puis demande d'ouvrir l'oeil, la goutte se répand dans l'oeil, tout simplement. On peut ensuite traiter l'autre oeil. Il faut toujours commencer par l'oeil le moins atteint.

Certaines gouttes piquent un petit moment après leur instillation. Il faut en mettre généralement plusieurs fois par jour. Avec l'habitude, on parvient vite à mettre ses gouttes tout seul. Sauf les enfants. Ne pas oublier de se laver les mains avant et après avoir touché les yeux malades. Ou après s'être traité soi-même.



publicité