publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Coup de chaleur : Le traitement

Publié par : Dorothee Gebele (27. juin 2016)

En cas de coup de chaleur, il faut intervenir dès l’apparition des premiers symptômes. Car la fièvre élevée et la surchauffe de l'organisme qui s’ensuit risquent d'entraîner la perte de connaissance en quelques minutes seulement. L’état de la personne en souffrance peut se détériorer rapidement, et des problèmes cardiovasculaires dangereux, voire mortels, peuvent survenir.

Si vous voyez donc une personne souffrant d’un coup de chaleur, essayez de la rassurer, et avertissez immédiatement les secours d’urgence (le 15 ou le 18), puis apportez les premiers secours, vous pourrez appliquer les premiers traitements :

  • Transportez la personne à un endroit frais à l’ombre, et allongez-la avec le haut du corps surélevé.
  • Desserrez légèrement ses vêtements et/ou déshabillez-la un maximum.
  • Essayez de rafraîchir son visage et corps en la couvrant de draps ou tissus frais et humides, en appliquant des compresses d’eau sur sa peau.
  • Essayez de lui procurer de l’air frais (par exemple grâce à un éventail, un ventilateur).
  • Donnez-lui de l’eau à boire (si elle est consciente).

    Ne laissez jamais une personne subissant un coup de chaleur sans surveillance !


    C’est le plus important : jusqu’à l'arrivée des secours, gardez toujours un œil sur la personne souffrant d’un coup de chaleur. Il est notamment important de vérifier régulièrement si la personne est consciente, respire et réagit (lorsqu’on lui parle ou lorsqu’on la touche) :
  • Si elle est inconsciente et respire : mettez la personne en PLS (position latérale de sécurité).
  • Si elle ne respire pas : prenez des mesures de réanimation (massage cardiaque et respiration artificielle), et maintenez-les jusqu’à ce que les secours arrivent pour prendre le relais et assurent la prise en charge de la personne. L'équipe de soins donnera des traitements spécifiques.

A lire aussi :
> La lucite estivale traitée par homéopathie
> La trousse homéo de l'été
> La convulsion hyperthermique de l'enfant


publicité