publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Coup de chaleur

Publié par : Dorothee Gebele (27. juin 2016)

© Jupiterimages/Image Source

Le coup de chaleur survient généralement l'été quand on se trouve dans un espace chaud, très chaud ! Du point de vue médical, le coup de chaleur fait partie de ce qu’on appelle un dommage thermique.

Le coup de chaleur (hyperthermie) est la conséquence d’un problème de régulation de la température corporelle suite à une exposition prolongée à des températures élevées. Le coup de chaleur survient donc notamment quand le corps est fortement exposé à la chaleur : soit à l’extérieur (exposition directe au soleil), soit dans une pièce ou par exemple une voiture surchauffée.

L’exposition à la chaleur provoque une surchauffe du corps qui ne réussit plus à évacuer suffisamment de chaleur, et à se rafraîchir grâce à la transpiration - et surtout l'évaporation de cette transpiration. Les conséquences sont un trouble de la thermorégulation du corps et une hausse de la température corporelle (fièvre) jusqu’à plus de 40° C.

Le coup de chaleur peut frapper tout le monde, mais les enfants, les personnes âgées et malades sont bien sûr les plus vulnérales.

Si des mesures ne sont pas prises immédiatement, le coup de chaleur peut provoquer le décès... ou parfois même laisser des séquelles dans des cas extrêmes quand la personne a été sauvée à temps.

Si une personne subit un coup de chaleur, les personnes sur place doivent immédiatement avertir les secours d’urgence (le 15 ou le 18) dès les premiers symptômes, puis apporter les premiers secours. (voir chapitre « traitement »)

A lire aussi :
> Attention à la déshydratation !
> Canicule : 10 conseils à connaître
> 10 conseils pour bien dormir malgré la chaleur

Rédacteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard


publicité