publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le curcuma : efficace pour soigner le cancer du côlon ?

Publié par : rédaction Onmeda (06. octobre 2016)

© Shutterstock

Utilisé dans la cuisine indienne, le curcuma est cette épice aux nombreuses vertus. Outre ses bienfaits préventifs, elle aurait des effets curatifs, notamment sur le cancer du côlon ou le cancer du sein. La curcumine, dérivée du curcuma, et la silymarine, issue des graines de Chardon-Marie, auraient le pouvoir de détruire les cellules cancéreuses du cancer du côlon. 

C’est ce qu’a révélé une étude menée par des chercheurs de l’université de Saint Louis aux Etats-Unis publiée dans la revue médicale Journal of Cancer. Ces derniers ont voulu connaître l’impact que pouvaient avoir ces deux éléments sur le cancer du côlon. C’est ainsi qu’ils ont procédé à des tests en laboratoire sur des cellules cancéreuses prélevées sur un côlon. Après plusieurs tests, ils ont réalisé que l’utilisation de la curcumine sur les cellules cancéreuses, puis de la silymarine, était bien plus efficace que de les traiter avec l’un ou l’autre des éléments.

“La combinaison du curcuma et de la silymarine a stoppé la multiplication des cellules cancéreuses du colon. Mieux, quand ces dernières ont été traitées avec du curcuma puis avec de la silymarine, leur nombre a grandement diminué. Le curcuma et la silymarine pourraient offrir une approche alternative au traitement du cancer et permettre d’éviter les problèmes de toxicité ainsi que les effets secondaires inhérents à la chimiothérapie”, s’est félicité le docteur Uthayashanker Ezekiel, co-auteur de l’étude.

Comment agissent le curcuma et la silymarine sur le cancer du côlon ?

Composé d’en moyenne dix trillions de cellules, notre corps se régénère environ en 100 jours. Quasiment toutes ces cellules vont s’autodétruire (c’est le phénomène de l’apoptose) et se recréer dans la foulée. Cependant, certaines cellules vont refuser de s’autodétruire et de se recréer : c’est le cas des cellules cancéreuses.

Dans le cas du cancer du côlon, la combinaison du curcuma et de la silymarine va agir sur les cellules cancéreuses en leur redonnant cette fonction “autodestruction”. Ces dernières vont alors se détruire d’elles-mêmes. Mieux, le curcuma préviendrait aussi la prolifération des cellules cancéreuses et réduirait ainsi le risque de métastases ou de tumeurs. Pour une raison que les scientifiques ont encore du mal à déterminer, le curcuma agirait uniquement de cette manière sur les cellules cancéreuses. Celles qui sont saines ne seraient pas impactées.

Pourquoi l’action du curcuma et de la silymarine est-elle aussi puissante ?

Antioxydants naturels, le curcuma et la silymarine ont fait preuve d’une efficacité redoutable dans la lutte contre le cancer. Pour les scientifiques, il se pourrait que les cellules cancéreuses se méfient moins et fassent preuve de moins de résistance à l’égard du curcuma et de la silymarine qu’à l’égard de la chimiothérapie.

Les recherches réalisées par l’université de Saint Louis ne sont pas les premiers travaux à avoir été effectués sur les bienfaits du curcuma. En 2012, des scientifiques allemands et américains ont respectivement mené des études en laboratoire et démontré les effets positifs du curcuma. Les deux équipes de chercheurs ont conclu que le curcuma était un allié de taille dans la lutte contre le cancer du sein, du pancréas, du duodénum, du poumon mais aussi contre la maladie d’Alzheimer.

A quand un traitement du cancer du côlon avec du curcuma et de la silymarine ?

Bien que très satisfaits des résultats qu’ils ont obtenus, les scientifiques de l’université de Saint Louis ont souligné dans leur rapport qu’il s’agissait avant tout d’une étude préliminaire. D’autres recherches sont en cours et d’autres encore devront être menées avant que l’on puisse traiter des personnes atteintes d’un cancer avec du curcuma et de la silymarine. D'autant plus que la curcumine et la silymarine peuvent également se révéler néfastes pour l’homme si le dosage n’est pas correct...comme toute substance efficace, en somme.

Auteur : Dounia Malki

En savoir plus :

- Revoir l'ITW de notre enquête #TousPatients avec : Anita Moorjani qui était en live avec Onmeda
Le curcuma : cette épice rallongerait l'espérance de vie !
- Zoom sur ces médicaments au curcuma
- Le cancer du colon : le point sur les derniers progrès
- Le cancer et mon couple
- Quand le cancer fait mal
- Tout sur le cancer
- La tumeur cancéreuse expliquée en vidéo

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous sur nos FORUMS Cancers



publicité