publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cyclothymie : quand l'humeur va et vient

Publié par : Dr. Ada Picard (22. février 2017)

© Shutterstock

La cyclothymie est un tempérament psychologique caractérisé par une fluctuation de l’humeur et des états émotionnels. L’humeur va et vient, comme des vagues, avec ses tempêtes et ses accalmies.

La cyclothymie est considérée comme un trouble psychiatrique par le DSM-5, Manuel de Classification des Maladies Mentales. Il s’agit d’une variante du trouble bipolaire de type 2. La cyclothymie se définit par l’alternance de symptômes d’hypomanie – humeur très excitée et dynamique -, de symptômes dépressifs – tristesse et découragement – et d’humeur neutre, sans qu’il n’y ait de dépression à proprement parler. Ces symptômes durent plus de 2 ans (ou 1 an pour les enfants et adolescents) et entraînent des difficultés relationnelles, professionnelles, familiales, etc.

Dans la cyclothymie, les humeurs changent et les émotions fluctuent, sans qu’il n’y ait de prise sur ces dernières. Comme si il y avait une partie de soi-même qui échappait à la volonté. C’est d’ailleurs souvent les proches qui s'inquiètent de ces réactions et qui considèrent les cyclothymiques comme des personnes instables, au caractère lunatique.

Et pourtant, les « cyclothymiques » ne sont pas plus « instables » que les autres. Ils/elles sont simplement plus soumis(es) à leurs émotions, plus perméables et vulnérables face à l’environnement. Un cyclothymique n’est pas forcément plus malheureux qu’une autre personne, mais son comportement labile peut entraîner des difficultés avec l’entourage et donc nécessiter une prise en charge. La thérapie ne visera pas à neutraliser les émotions de la personne mais à l’aider à accepter son tempérament et à vivre avec.

Selon les experts, la cyclothymie existe également chez les enfants et adolescents. Elle concernerait, selon l’association Bicycle, 4% des enfants, et serait en cause dans 20 % des suicides. Par ailleurs, ces enfants seraient plus souvent victimes de TOC, d’anxiété, etc.

Certaines études montrent que les enfants comme les adultes cyclothymiques, souffrent plus fréquemment de problèmes cardio-vasculaires. Probablement en raison du stress que la cyclothymie implique dans la vie quotidienne.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie, Cardio ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

10 faits scientifiques à connaître sur...le coeur
Le trouble bipolaire
Soigner la dépression sans médicaments



publicité