publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cystite : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. octobre 2014)

Le diagnostic de cystite est évoqué classiquement devant certains symptômes comme des troubles urinaires, une pollakiurie (envies fréquente d'uriner), la présence de mictions impérieuses, des douleurs en urinant à type de brûlure ou de piqûres, voire des douleurs du bas-ventre. Il est aussi fréquent de ressentir une sensation de vessie pleine.

Il n'y a pas de fièvre ni de douleurs lombaires dans le cas d'une cystite simple. Le médecin s'assure qu'il ne s'agit pas d'un autre diagnostic comme l'affection d'un organe voisin de la vessie : une salpingite ou autre maladie de l'appareil génital, appendicite, sigmoïdite...

Les urines sont troubles, malodorantes parfois hémorragiques ( hématurie). Les urines peuvent aussi être troubles si des phosphates ou des urates sont présents en grande quantité.
Une bandelette « multiréactive » trempée dans les urines permet de savoir si des leucocytes et des nitrites sont présents, ce qui signe la présence de germes. Quand le test est négatif, cela signifie qu'il n'y a pas d'infection et que des antibiotiques sont inutiles. La prescription d'un examen d'urine plus sophistiqué (ECBU) est généralement inutile à ce stade.

Ce n'est pas la peine de faire des examens complémentaires dans le cas d'une cystite simple. Si la bandelette est négative, il n'y a pas de cystite et il faut rechercher une autre cause à la symptomatologie.


publicité