publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Daltonisme : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. septembre 2014)

Il importe de distinguer le daltonisme, ou dyschromatopsie héréditaire, des anomalies de la vision des couleurs résultant de pathologies visuelles ou de dysfonctionnements au niveau du cerveau. Dans ce cas, la dyschromatopsie survient plus tard dans la vie, et s'associe à d'autres manifestations.

Le diabète, la sclérose en plaques, la prise de certains médicaments, une neuropathie optique, ou encore une atteinte de la rétine, peuvent provoquer des symptômes proches du daltonisme. Dans ce cas, les traitements sont ceux de la maladie d'origine.

Quant au daltonisme à proprement parler, il n'existe à ce jour aucun traitement permettant de le soigner.
Cependant, certains opticiens proposent des verres et des lentilles de contact censées compenser les anomalies de perception des couleurs. Mais l'efficacité de ces traitements reste controversée.

Si le daltonisme donne parfois lieu à des situations cocasses induites par des associations de couleurs improbables, ce n'est ni un handicap ni une infirmité. Paradoxalement, il permet même aux daltoniens d'être plus sensibles à certaines nuances non visibles aux yeux des trichromates.

Il est vrai que certains métiers sont encore interdits aux daltoniens, notamment dans les transports. Toutefois, une évolution positive a permis ces dernières années d'en faciliter l'accès et l'on recense même des pilotes d'avion daltoniens.

A lire aussi : 
> Les maladies des yeux 
Les troubles de la vision
> Souffrez-vous de DMLA ? Faites le test de la grille d'Amsler !



publicité