publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Déchirure musculaire : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. août 2014)

Dans le cas de déchirure musculaire, on distingue 4-5 phases dans le traitement :
1 - Le repos. (environ 1 semaine) avec soulagement de l'appui lors de la marche si la lésion est au niveau des membres inférieurs.

2 - La cicatrisation de la lésion (le temps nécessaire pour que la fibre musculaire cicatrise est d'au moins 3 semaines). A ce stade le traitement repose essentiellement sur la kinésithérapie pour lutter contre la douleur avec du froid, quelques petits étirements pour éviter que le muscle se rétracte, et des petites contractions sans douleurs pour éviter l'atrophie.

3 - La reprise d'une activité physique progressive, et ciblée associée à des exercices d'équilibre et à un travail de renforcement musculaire. D'abord, avec le kinésithérapeute, on fait contracter le muscle sans mouvement, de façon statique, puis en se raccourcissant et en s'étirant (ce travail musculaire appelé « excentrique » permet d'améliorer la résistance du muscle à l'étirement).

4 - La reprise du sport et du reconditionnement physique général.

5 - La reprise de la compétition, pour les grands sportifs.

Pour un petit claquage ou une élongation, ce sont les mêmes phases, mais les délais sont plus courts.

Si lors de l'échographie, un hématome très important est repéré et est très douloureux ou peut comprimer un nerf, l'hématome peut être ponctionné pour éviter un risque de complications. On peut aussi le ponctionner s'il est de volume très important, il peut en effet alors donner des lésions calcifiées dans le muscle.

Dans la majorité des cas, une hospitalisation n'est pas nécessaire, sauf si la victime est une personne âgée ou si la personne souffre de pathologies associées, si la personne est hémophile ou prend des anticoagulants, ou a des antécédents de lésions.


publicité