publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Dengue : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. septembre 2014)

Il n'existe pas de traitement propre de la dengue. Ce dernier repose uniquement sur une prise en charge précoce exécutée par une équipe hospitalière expérimentée. L'essentiel du traitement étant de préserver le volume sanguin (par perfusion intraveineuse), en cas de dengue sévère et de pertes de sang trop importantes. Cela permet de ramener la mortalité de 20% à moins de 1%.

Attention, il ne faut pas prendre d'aspirine contre les douleurs ou la fièvre, cela risquerait de provoquer une hémorragie, ou éventuellement de l'aggraver.

Le seul moyen de lutter contre la dengue est, d'une part la protection personnelle contre les moustiques, d'autre part l'éradication des moustiques vecteurs par des insecticides.

Mais les programmes ne sont pas toujours faciles à mettre en place. Car, outre l'épandage et la pulvérisation des insecticides, certaines règles d'hygiène doivent être respectées par toute les communautés : comme ne pas stocker l'eau dans des fûts, ramasser régulièrement les poubelles... Ces mesures, qui impliquent une éducation des populations, sont indispensables pour lutter contre la prolifération des moustiques.

Le contrôle et la surveillance active des moustiques permettent également de prévoir d'éventuelles flambées épidémiques et de mettre en place les mesures de prévention nécessaires.

Il n'existe pas de vaccin contre la dengue. La prévention personnelle repose donc uniquement sur la protection contre les piqûres de moustique durant la journée, entre le lever et le coucher du soleil.

A lire aussi : 
> La maladie à virus Zika
> La fièvre Ebola
> Le paludisme


publicité