publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Dépression saisonnière : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. février 2016)

Les causes de la dépression saisonnière sont attribuées en partie à la chronobiologie.

L'être humain vit sur un rythme déterminé par une horloge biologique interne. Cette horloge lui permet d'alterner les états de veille et de sommeil. La lumière du jour lui permet de synchroniser cette horloge sur 24 heures. Elle déclenche la production de molécules adéquates (sérotonine, mélatonine) qui déterminent les activités de veille. A l'inverse, la baisse de luminosité le renseigne sur la tombée imminente de la nuit, et le préparent au cycle du sommeil.

Toutes ces informations parviennent au cerveau par l'intermédiaire de l'oeil. Le cerveau, à son tour, fabrique des substances en fonction des messages reçus, et les met à la disposition du corps humain. De manière schématique, la sérotonine est la molécule du réveil et de la sensation d'énergie qui accompagne la personne pendant la journée. La sérotonine sert à fabriquer la mélatonine, laquelle est secrétée le soir, si bien que les taux de mélatonine sont un bon reflet des rythmes veille/sommeil. La mélatonine est élevée la nuit, et basse le jour.

On a retrouvé dans toutes les formes de dépression, des modifications de l'activité sérotoninergique. Mais est-ce pour autant la cause des dépressions ? Et en particulier des dépressions saisonnières ? Personne ne connaît la réponse.


publicité