publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Dépression saisonnière : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. février 2016)

Le traitement de la dépression saisonnière repose sur la luminothérapie.
La lumière est le synchronisateur externe des rythmes circadiens le plus puissant. C'est-à-dire qu'elle contribue à resynchroniser l'horloge biologique. Cette propriété rend au moins partiellement compte de l'effet thérapeutique de la luminothérapie.

Environ 30 minutes par jour de luminothérapie suffisent, en général, pour soigner une dépression saisonnière. Le mieux est de pratiquer la séance le matin, ou au milieu de la journée.

Les effets secondaires de ce traitement sont peu fréquents, peu intenses, presque toujours transitoires, s'amendant spontanément en quelques jours de traitement. Tout patient amené à débuter un traitement par photothérapie doit être interrogé sur ses troubles et antécédents ophtalmologiques. Une consultation ophtalmologique doit être effectuée avant la mise en place du traitement dans certains cas.

Il est possible que votre médecin accompagne cette photothérapie d'une prise de médicaments, qui peuvent prendre la forme de simples vitamines ou d'antidépresseurs.

Des appareils de luminothérapie sont désormais en vente en grande surface et magasins spécialisés, sans prescription. Mais attention, la qualité de ces appareils doit être vérifiée avant l'achat et l'exposition ne doit pas dépasser la demi-heure quotidienne. Il ne faut pas oublier que les appareils de luminothérapie émettent des rayons UVA et UVB, avec leurs effets potentiellement dommageables sur la peau et la rétine.

Auteurs : Ladane Azernour Bonnefoy et Dr Ada Picard, psychiatre.
Expert consultant : Dr Laurent Chneiweiss, psychiatre.
Co-Auteur avec le Dr Claude Gronfier de "En finir avec le Blues de l'hiver", Editions Marabout.


publicité