publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le dérèglement hormonal

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. janvier 2017)

© Shutterstock

Un dérèglement hormonal peut survenir chez chacun d'entre nous, hommes et femmes. Un surpoids, une rétention d'eau, des troubles de l'humeur, une fatigue, une digestion difficile (...) sont des symptômes qui peuvent résulter d'un dérèglement hormonal.

Le dérèglement hormonal est un vaste sujet, car il peut concerner toute une panoplie d'hormones très différentes. Les hormones normalement sécrétées par des glandes de notre organisme sont très nombreuses, et ont des effets divers sur le fonctionnement des organes.Les hormones sont normalement sécrétées par des glandes dites endocrines, et sont libérées dans la circulation sanguine, pour agir sur un ou plusieurs organes, ou tissus cibles.

Par exemple : les ovaires libèrent différentes hormones dont les oestrogènes qui agissent dans le cycle de la femme, mais aussi sur la peau, la libido, les muqueuses, des cellules cérébrales... On comprend alors qu'un dérèglement hormonal, et en particulier des oestrogènes, ait de nombreuses répercussions tant sur les cycles féminins, que sur la qualité de le peau, la libido, etc.

Un dérèglement hormonal de la thyroïde, des glandes parathyroïdes, des ovaires, des testicules, du pancréas, de l'hypophyse, des surrénales... vont avoir des répercussions spécifiques :

Par exemple, une baisse des homones thyroidiennes va provoquer une constipation, une fatigue et une déprime. Tandis qu'un excès de cortisol (dit syndrome de Cushing) va provoquer un hirsutisme, de l'acné et de l'hypertension artérielle.

Un dérèglement hormonal peut survenir à tout âge, dès l'enfance, mais aussi à l'âge adulte, et lors de la vieillesse.. Dès la naissance, des tests sanguins spécifiques permettent de détecter une éventuelle hypothyroidie congénitale et une hyperplasie des surrénales.

Attention, au cours de la vie, la sécrétion des hormones varie, ainsi chez les femmes, à la ménopause, les sécrétions d'oestrogènes et de progestérone diminuent fortement. Si cela provoque certains désagréments, on ne peut pas vraiment parler de dérèglement hormonal, puisque tout ceci est parfaitement normal, physiologique.

A voir : les maladies thyroïdiennes expliquées en vidéo

Les maladies thyroïdiennes sont des affections endocriniennes qui touchent la thyroïde : un mauvais fonctionnement de cette glande peut avoir des conséquences sur le poids, l' humeur, le coeur, la digestion, etc. Explications en images...

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Hormones et Thyroïde ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

> La baisse de libido
> Acné adulte : comment s'en débarrasser ?
> Ménopause précoce : l'insuffisance ovarienne prématurée (IOP)


publicité