publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Déshydratation : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. juin 2016)

La principale cause de la déshydratation est la perte d'eau par notre organisme : en climat tempéré, nous perdons chaque jour, en moyenne, 3 litres d'eau. Ces pertes sont dues à plusieurs facteurs :

  • L'urine, qui représente une perte d'environ 1,5 litre d'eau par jour.
  • La respiration, qui nous fait perdre 0,5 litre d'eau par jour.
  • La vapeur d'eau à la surface de notre peau, qui - en raison de l'écart thermique en notre température interne et la température extérieure - représente, elle aussi, 0,5 litre d'eau perdu chaque jour.
  • Enfin, la sueur (donc la transpiration) qui cause une perte de 0,5 litre d'eau par jour à température raisonnable et en dehors de tout effort sportif.

Cependant, ces pertes en eau seront plus conséquentes selon notre environnement, nos activités physiques et certaines pathologies. Et ces circonstances peuvent être des causes majeures d'une déshydratation. En effet, si l'on vit dans la chaleur ou si l'on pratique un sport (ce qui favorise la transpiration) ou encore, si l'on souffre de diarrhées ou de vomissements, nos pertes en eau seront plus élevées.

Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, la déshydratation n'est pas uniquement présente durant les fortes périodes de chaleur de type canicule. Durant les saisons froides aussi, des décès pour causes de déshydratation existent... et sont souvent liés à des pathologies. Les fièvres, les diarrhées et les vomissements peuvent être des causes de déshydratation. Les enfants sont très exposés à l'école, à la crèche... et subissent plus souvent les vagues des gastro-entérites.

En dehors de ces causes de déshydratation aigüe, il existe des causes plus discrètes et insidieuses de déshydratation chronique ; celles qui concernent beaucoup de personnes, au quotidien.

En effet, ceux et celles qui disent ne pas ressentir très souvent le besoin de boire sont plus souvent exposées à la déshydratation que les autres. En réalité, leur seuil de déclenchement de la sensation de soif est élevé, c'est-à-dire qu'elles ne ressentent le besoin de boire que lorsqu'elles sont vraiment déshydratées. Sans le savoir, elles vivent en situation de déshydratation légère et chronique.

Autre cause fréquente : d'autres personnes vont, elles, refouler leur sensation de soif, et repousser à plus tard le geste de boire. Ceci est très fréquent, surtout sur les lieux du travail, par manque de temps ou de disponibilité. Par ailleurs, la présence d'une fontaine d'eau ou même la distribution d'eau durant les réunions n'est pas systématique dans toutes les entreprises. Les employés n'ont donc pas assez d'occasions de boire et présentent les signes insidieux de la déshydratation.

A lire aussi : 
> Le coup de chaleur
> Eau et minceur : les différentes types d'eau
> La transpiration excessive (hyperhidrose)

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques comme Soleil, Bien-être, Forme, Transpiration ... ou de Santé Générale !


publicité