publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Déshydratation : chez le sportif

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. juin 2016)

Le sportif perd beaucoup d'eau pendant l'effort (1 litre de sueur par heure). Il doit donc boire d'autant davantage - avant, pendant et après l'effort. Sinon la déshydratation inévitable qui s'ensuit s'accompagnera de fatigue et de contre performance.

En cas d'effort d'une durée d'une heure, boire un litre d'eau suffit amplement et prévient la fatigue et les crampes musculaires.

En cas d'effort de plus d'une heure, il faudra ajouter à l'eau du glucose (25 à 30 g/l), du sodium (2 à 3 pincées de sel par litre) et éventuellement d'autres minéraux et vitamines. On peut le faire soi-même ou acheter des boissons de l'effort le plus souvent isotoniques, contenant la juste dose de sucres, minéraux et vitamines. Attention, ne pas les confondre avec les boissons énergisantes (enrichies en excitants et en vitamines du groupe B, et très sucrées) qui sont déconseillées durant l'effort.

En règle générale, un sportif qui ne boit pas assez, est déshydraté, souffre de fatigue et de crampes. Un sportif qui boit trop sucré a des troubles digestifs (douleurs abdominales et diarrhées).

En conclusion, la déshydratation aiguë est grave (surtout chez les enfants et les personnes âgées) est fréquente (en cas de chaleur, fièvre, diarrhées), et elle suppose prévention et intervention rapide dès les premiers signes.

Quant à la déshydratation chronique et modérée, elle est encore plus fréquente car les Français ne boivent pas assez d'eau. Idéalement, il faudrait en boire 6 à 8 verres par jour.

Bon à savoir : L'alimentation idéale pour les sportifs

A lire aussi : 
> Comment éviter les blessures sportives ?
> Le running : conseils poru débutants et pros
> Pratiquer un sport après 50 ans

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques comme Sport, Bien-être, Forme, Transpiration ... ou de Santé Générale !


publicité