publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grossesse et diabète gestationnel : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. novembre 2016)

Les causes sont multiples et assez complexes (l'insuline - hormone sécrétée par le pancréas, ne parvient plus à jouer suffisamment son rôle) et le taux de sucre augmente anormalement surtout après les repas, il y a alors une hyperglycémie.

Selon la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé, « le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse. »

Les causes sont multiples et assez complexes... Pour faire simple, à cause des hormones de la grossesse, parfois le pancréas de la femme ne parvient plus à sécréter suffisamment d'insuline et à réguler le taux de sucre dans le sang. Ce diabète, qui survient au deuxième trimestre de la grossesse, disparaît après l'accouchement.

En France, environ 5 % des femmes seraient concernées. On sait que la prévalence de ce diabète augmente à cause du surpoids ; on suspecte aussi la survenue tardive des grossesses.
Le dépistage de ce diabète pendant la grossesse est proposé pour les femmes qui présentent l'un des risques suivants : surpoids ou obésité (Indice de Masse Corporelle supérieure à 25 kg/m2), plus de 35 ans, antécédents familiaux de diabète au 1er degré de filiation (parents, frères et soeurs), antécédent personnel de diabète gestationnel ou d'un bébé de poids supérieur à 4 kg à terme (bébé dit « macrosome »).

Chez les femmes qui ne sont pas à risque, il n'y a pas de dépistage systématique. Mais les femmes dont l' échographie du troisième trimestre révèle un hydramnios ( liquide amniotique en excès) ou des dimensions foetales = au 97ème percentile, sont des candidates au diabète gestationnel.

Vous voulez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Diabète !


publicité