publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grossesse et diabète gestationnel : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. novembre 2016)

Le traitement du diabète gestationnel repose d'abord sur les règles hygiéno- diététiques : alimentation personnalisée et activité physique douce.

1 - L'alimentation :

Il n'est pas question de vous priver, l'intérêt ici n'étant pas de mincir, mais de limiter la prise de poids. Privilégiez les aliments à faible indice glycémique (pain complet, légumes et légumineuses, riz complet, fruits, céréales non sucrées, laitages) et éliminez les sucres rapides (sodas, gâteaux, céréales sucrées, jus de fruits, etc.).

Pour assimiler ces apports sans augmenter la glycémie, vous devrez manger en petites quantités et plus souvent : trois repas principaux et deux à trois collations, avec un minimum de deux heures entre chaque.

Si après 7 à 10 jours de ce régime, vous êtes toujours au-dessus de vos valeurs de référence de glycémie, il sera toujours temps de rééquilibrer votre régime ou d'envisager un traitement par insuline.

2 – Des exercices doux :

En l'absence de contre-indication médicale, une activité physique douce est recommandée :

  • la marche, 30 minutes d'affilée par jour, 5 jours sur 7.
  • Pour celles qui le peuvent, il y a aussi la natation,
  • le vélo d'appartement,
  • le tapis de course... Le but étant de brûler du sucre !

3 – Une auto-surveillance de la glycémie :

C'est un autre point clé de votre régime. Grâce à la prescription d'un lecteur de glycémie, vous devez contrôler votre taux de sucre six fois par jour, avant et après chaque repas. Chaque valeur est consignée dans un carnet, que vous présentez à votre médecin lors de chaque consultation.

4 - Le traitement par insuline :

Une femme sur cinq souffrant d'un diabète gestationnel, ne parvient pas à réguler sa glycémie par les seules règles hygiéno-diététiques. Vous serez alors peut-être obligée d'en passer par l'insulinothérapie, c'est-à-dire de vous faire des injections quotidiennes d'insuline : de une à quatre par jour, selon votre profil glycémique, à l'aide d'un stylo pré-rempli.

Pour évaluer votre besoin, il vous faudra apprendre à lire votre glycémie, grâce au lecteur de glycémie, aux moments clés de la journée (avant et après les repas). Rassurez-vous, les bons gestes à acquérir vous seront enseignés à l'hôpital. Sauf cas rares, ce traitement est stoppé dès l'accouchement.

Vous voulez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Diabète !


publicité