publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Diphtérie : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

1- L'angine diphtérique
L'angine diphtérique est la manifestation la plus classique de la maladie. Généralement peu fébrile, elle s'accompagne d'une pâleur, de ganglions au niveau du cou, et de céphalées.
Au fond de la gorge, on observe des dépôts blanchâtres, appelés « fausses membranes », adhérant aux amygdales et au voile du palais. Ces fausses membranes peuvent atteindre la luette, le pharynx, et parfois même le larynx. Auquel cas, la diphtérie peut entraîner une toux, une difficulté à parler et à respirer.

2 – La diphtérie cutanée
La diphtérie peut se localiser sur la peau, de préférence sur d'anciennes plaies ou cicatrices. Avec toujours les mêmes symptômes : la présence de fausses membranes. Moins connue que l'angine diphtérique, le diagnostic doit être évoqué devant un ulcère atypique au retour de voyage d'une zone infestée.

3 – Les autres symptômes
Quelques jours après l'angine, la toxine diphtérique risque d'atteindre le coeur, le rein et les nerfs. C'est ainsi qu'elle peut provoquer une myocardite, une inflammation du rein (glomérulonéphrite), ou une paralysie par atteinte nerveuse (polyradiculonévrite). En l'absence de traitement, la maladie est mortelle dans 2 à 20% des cas.

4 – Le prélèvement biologique
Pour confirmer le diagnostic médical, il faut réaliser un prélèvement rhinopharyngé ou cutané. En laboratoire, la culture et l'isolement de la bactérie nécessitent parfois plusieurs jours.



publicité