publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Dissection aortique : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. juin 2015)

Plus que des causes de la dissection aortique, il faut principalement considérer des facteurs favorisants qui risquent d'engendrer, de faciliter la survenue d'un tel accident vasculaire.

Un traumatisme mécanique du thorax, un vieillissement prématuré des tissus, une hypertension artérielle ou un athérome aortique (plaque de graisse) risquent de fragiliser sa paroi. Fort heureusement ces incidents sont plutôt rares. Ils concernent plus généralement les hommes que les femmes, souvent après 60 ans, sauf dans les cas particuliers de maladies (Marfan, Ehler-Danlos) ou de malformation congénitale (de naissance), ou encore très exceptionnellement, chez les femmes au 3ème trimestre de la grossesse.

La dissection aortique est un accident très grave, pouvant mettre en jeu le pronostic vital, c'est-à-dire qu'elle peut être responsable du décès du patient. C'est une déchirure dans la paroi interne de l'aorte, dans sa partie thoracique. Le liquide sanguin pénètre alors à l'intérieur des membranes de la paroi du vaisseau et forme soit une poche de sang, soit un écoulement de sang entre les couches de la paroi de l'aorte. Les couches se séparent, formant une sorte de canal pour cet écoulement. C'est la situation la plus fréquente d'urgence dans la dissection aortique dite aiguë. Les symptômes surviennent de façon brutale...


publicité