publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La dégénérescence maculaire liée à l’âge – DMLA

Publié par : Clémentine Fitaire (16. août 2015)

Les lignes se confondent, remplir un formulaire devient un parcours du combattant, obligeant à utiliser des loupes ou d'autres aides optiques. Ces signes peuvent correspondre à une DMLA, dégénérescence maculaire liée à l'âge. Une perte de la vision plus ou moins rapide, amenant à la très grande malvoyance...

La DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l'âge) est une maladie rétinienne qui peut affecter considérablement la vision. Il s'agit d'une atteinte progressive de la macula, aussi appelée « tache jaune » une petite zone située au centre de la rétine, sur le fond de l'oeil.

C'est grâce à la rétine que l'oeil perçoit les détails, les couleurs, et qu'il peut voir de près ou de loin. La DMLA, comme son nom l'indique, provoque la dégénérescence de cette macula. La vision est donc petit à petit dégradée, les images sont déformées. Il devient difficile de lire, de regarder la télévision, de conduire...

Bien entendu, une fois le diagnostic établi, il est important d'être bien traité avec tous les moyens aujourd'hui disponibles. Découvrez cet article complet sur les différentes formes de Dégénérescence maculaire liée à l'âge. A, leurs symptômes et leurs traitements, dont la rééducation.

Beaucoup de personnes âgées sont concernées par cette dégénérescence de la macula. On estime que près d'1 million et demi de personnes sont atteintes de DMLA, en France, soit 12 % de la population qui a entre 65 et 75 ans. La DMLA est la principale cause de cécité non corrigeable de la personne âgée dans le monde occidental.

Comme l'espérance de vie augmente et que, de ce fait, la population vieillit, on estime que d'ici 2020, sa fréquence pourrait augmenter de 50%. Autant dire qu'il s'agit d'un véritable problème de santé publique.

Auteurs : Sylvie Charbonnier et Dr Nicolas Evrard.
Consultant expert : Docteur Gérard Dupeyron, ophtalmologiste au CHU de Nîmes.



publicité