publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Durillons : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Il existe plusieurs causes à l'apparition d'un durillon.

Le frottement et les pressions mécaniques, au niveau de la plante du pied et du talon, sont des facteurs qui favorisent l'apparition des durillons. Le durillon n'est donc que le résultat des traumatismes que la peau du pied subit. Ces derniers entrainent une hyperkératose. La kératine est une protéine naturelle de la peau qui se développe plus au niveau de certaines partie plus sollicitées du corps, dans notre cas la voûte plantaire, afin de former une couche protectrice.

Au quotidien beaucoup de facteurs peuvent entraîner l'apparition de durillons. Tels que le port de talons hauts, une position debout maintenue pendant longtemps, ou encore l'obésité.

Autre cause : le type de peau que l'on a, peut aussi entraîner des durillons. Une personne qui a tendance à avoir la peau sèche sera plus sensible au fait de développer une couche protectrice. Par extension, le manque d'hydratation de la peau du pied peut favoriser l'apparition de durillons.
Le vieillissement cutané est aussi un facteur d'apparition des durillons : une personne âgée sera plus exposée au risque d'en développer.

Un mauvais appui plantaire peut aussi être une cause de l'apparition de durillons. Le pied est calculé pour marcher d'une certaine façon. Si la personne souffre de trouble statique, elle n'aura pas forcément les bons appuis, ceux qui lui seraient naturels. Pour compenser ces mauvais appuis, les zones sollicitées, qui ne devraient pas l'être, développent des durillons.

Un excès de longueur d'un métatarsien augmentant les pressions à l'appui peut favoriser l'apparition de durillons.


publicité