publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Emphysème pulmonaire : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. septembre 2014)

Les principaux symptômes de l'emphysème pulmonaire sont l' essoufflement et la gêne respiratoire. Mais ces signes se retrouvent dans d'autres pathologies et il n'est donc pas toujours très facile de poser le bon diagnostic dès le début des symptômes.

Dans le cas de l'emphysème pulmonaire, la gêne respiratoire n'est pas passagère. Au contraire, elle ne fait que s'aggraver au cours du temps.
Le profil type d'un patient souffrant d'un emphysème pulmonaire serait un homme de la cinquantaine qui serait essoufflé de plus en plus souvent, au moindre effort.

Notre homme finirait pas en parler à son médecin généraliste qui constaterait, en l'examinant, une modification morphologique de son torse : le thorax « en tonneau », distendu. A la percussion, le médecin entend une hypersonorité (le son du vide).
Il constate également chez son patient, une respiration plus rapide que la normale, et une respiration haute, superficielle.

> A l'auscultation, il peut entendre des râles bronchiques. Il est d'ailleurs fort probable que le médecin diagnostique alors une bronchite chronique, ou plus exactement une BPCO (une broncho-pneumopathie chronique obstructive).

> L'emphysème étant toujours accompagné d'une BPCO. Dans certains cas, il y a peu d'emphysème et davantage de BPCO, dans d'autres cas, c'est l'inverse, mais les deux pathologies sont associées, d'où la difficulté diagnostique.
Le diagnostic d'emphysème pulmonaire n'est pas toujours facile à poser. En cas de doute, le médecin vous demandera d'effectuer une radiographie du thorax et un scanner. La radiographie pulmonaire permettra de constater une cage thoracique distendue.
Un dosage de l'alpha-1-antitrypsine peut être demandé en laboratoire. Il s'agit d'un simple dosage sanguin.

Voir aussi cette vidéo...

Emphysème pulmonaire: vidéo


publicité