publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Endométriose : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. mars 2016)

La cause de l'endométriose correspond au transfert de cellules de la muqueuse utérine ailleurs qu'à l'intérieur de l'utérus. Elle est suspectée devant des douleurs au moment des règles accompagnées de règles plus ou moins abondantes.

L'endométriose forme des plaques ou des nodules (ou kystes) qui, à cause des oestrogènes, gonflent comme la muqueuse de l'utérus au moment des règles, ils sont inflammatoires hémorragiques et sont douloureux.

L'endométriose peut être située au niveau du vagin, dans la paroi recto-vaginale, entre le vagin et le rectum, ou sur les ovaires, ou dans l'abdomen, sur le péritoine, les intestins, au niveau de la vessie ou des voies urinaires.... soit dans la paroi même de l'utérus, dans le muscle utérin.

Ces fragments d'endomètre vont fonctionner dans les organes envahis comme ils fonctionneraient dans l'utérus. Ils évoluent sous l'effet des hormones venant des ovaires. Ils suivent le rythme des cycles. Ils vont donc s'épaissir tout le temps du cycle menstruel, et saigner en fin de cycle.

Tout cela n'aurait que peu d'importance, si le sang du tissu migrant, pouvait être évacué, comme lors des règles. Or, là, il n'a pas d'issue et forme des poches, des lésions, des kystes ou des adhérences, plus ou moins douloureux selon leur localisation.

L'endométriose peut être la cause d'une stérilité.



publicité