publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’épididymite

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. février 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Infection très courante de l'appareil génital masculin, l'épididymite se traduit par une inflammation du canal qui conduit le sperme. Très gênante et douloureuse, cette maladie est souvent bénigne, à condition d'être prise à temps. Elle peut s'accompagner de fièvre.

Une épididymite est une inflammation de l'épididyme. Cette région, située au sommet du testicule, récolte le flux testiculaire (et donc les spermatozoïdes) produit par les testicules.

Cet organe contient un long tube (le canal épididymaire), qui, pelotonné sur lui-même, mesure plusieurs mètres de long. Outre le transport des spermatozoïdes, ce conduit leur permet de devenir matures afin qu'ils deviennent fécondants.

L'épididymite touche généralement des hommes pubères ayant commencé à avoir une activité sexuelle, mais peut également concerner des hommes plus âgés, atteints d'une pathologie prostatique.

On distingue l'épididymite chronique (douleurs au moment de l'éjaculation ou dans des situations stressantes) de l'épididymite aiguë, où la douleur liée à l'inflammation est très soutenue.

Assez souvent une épididymite est associée à une infection du testicule, ce qui correspond à une orchite. On parle alors d'orchi-épididymite. Et assez souvent, quand on parle d'orchite, le problème vient d'une infection de l'épididyme.

En cas de douleur importante au niveau testiculaire, le médecin doit bien examiner le patient pour ne pas confondre une épididymite avec une torsion du testicule qui doit être prise en charge en urgence...


publicité