publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'épilepsie chez l'enfant

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. juillet 2016)

© Jupiterimages/iStockphoto

En France, plus de 500 000 personnes souffrent d'épilepsie, une maladie qui débute souvent chez l'enfant, voire le très jeune enfant.

Aujourd’hui, la maladie est mieux connue que par le passé. Mais malgré des réponses médicales mieux adaptées, des médicaments plus nombreux et mieux tolérés, des enseignants mieux informés pour accueillir les enfants dans les établissements scolaires... l'épilepsie est une maladie qui pose toujours de nombreux problèmes.

La découverte d'une épilepsie chez un enfant panique souvent les parents qui se posent de nombreuses questions, s'interrogent et s'angoissent souvent sur le devenir de leur enfant, sur sa scolarité...

En fonction de l'âge de l'enfant, il existe différentes formes d'épilepsie. L’épilepsie est une affection neurologique chronique. Il n’existe pas une épilepsie standard, mais des épilepsies parfois très différentes les unes des autres. On pourrait dire à chaque enfant son épilepsie. En effet, ces maladies ne présentent pas les mêmes symptômes, ne produisent pas les mêmes effets et aussi ne seront vécue différemment d’une personne à l’autre.

Cet article rédigé avec un médecin spécialiste, fait le point sur les causes, les symptômes et les traitements de l'épilepsie chez l'enfant.
Et ne manquez pas non plus le témoignage plein d'espoir de Normane, aujourd'hui guérie.

Les crises d'épilepsie en fonction de l'âge

L’âge de l’apparition de la maladie épileptique est à prendre en compte, aussi bien pour le diagnostic de la maladie, que pour son pronostic.

De façon générale, on peut distinguer quatre grandes périodes d’apparition :

De la naissance à 3 mois :

la maladie est assez souvent secondaire à une pathologie, voire une malformation neurologique. Le pronostic est alors généralement plus sévère.

De 3 mois à 4 ans :

C’est l’âge où les enfants ont fréquemment des convulsions liées à la fièvre. Lorsque les crises convulsives se répètent, elles peuvent être dues à une malformation neurologique ou à une maladie métabolique.
C'est aussi l'âge du syndrome de West, avec des spasmes en flexion ou extension de la tête, du corps et des membres, pendant quelques secondes.

De 4 à 10 ans :

Les crises sont bien définies. C’est généralement la période où l’on retrouve le plus souvent des causes génétiques (familiales ou accidentelles). A cet âge les malformations cérébrales et les maladies métaboliques se manifestent plus rarement par des crises.

De 10 à 20 ans :

Ce sont souvent des crises généralisées. A cet âge-là, les épilepsies transitoires de l’enfance disparaissent, comme l’ épilepsie-absences ou certaines épilepsies partielles bénignes.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Epilepsie ou Neurologie !

Auteur : Sylvie Charbonnier.
Expert consultant :
Dr Stéphane Auvin, neuropédiatre spécialiste de l'épilepsie, à l'Hôpital Robert-Debré, Paris.



publicité