publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Epilepsie : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. août 2014)

La crise d'épilepsie résulte d'une activité excessive et anormale d'une population de neurones, plus ou moins étendue, située dans le cerveau. Sur un temps le plus souvent très court, les neurones affectés s'activent d'un seul coup tous en même temps, et provoquent une sorte de décharge électrique. Les causes de cette hyperexcitabilité synchrone sont différentes d'une épilepsie à l'autre, mais aboutissent au même résultat : la crise d'épilepsie. En fonction de la localisation de la décharge épileptique, les symptômes de la crise seront différents.

L'épilepsie est une affection complexe aux causes très diverses. Lorsqu'une cause est bien identifiée, on parle d'épilepsie symptomatique. Elle peut être due à une prise de toxiques, à une tumeur cérébrale, un accident vasculaire cérébral (AVC), une infection cérébrale, une malformation cérébrale, un traumatisme crânien, etc. L'expression de l'épilepsie sera alors différente en fonction de la cause.

Lorsque la cause n'est pas identifiée, on parle d'épilepsie idiopathique. Celle-ci associe des causes génétiques et environnementales.

Il n'existe pas un gène de l'épilepsie, mais plusieurs variations génétiques qui peuvent expliquer une prédisposition à la maladie. Comme toutes les maladies multifactorielles, l'expression des gènes serait influencée par des facteurs environnementaux, comme certains aspects du mode de vie ( tabac, manque de sommeil, stress, manque de calcium ou de sucre dans le sang, etc.), ou certaines affections ( paludisme, atteintes cérébrales, trouble cardio-vasculaire, etc.).

Toute une batterie d'examens complémentaires est mise en route : d'abord un électroencéphalogramme (EEG) pour confirmer le diagnostic d'épilepsie, puis un scanner, voire une IRM (imagerie à résonance magnétique) pour rechercher la cause.


publicité