publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Epilepsie : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. août 2014)

Les symptômes de la crise d'épilepsie sont très variables. Il existe plusieurs types de crises : les crises généralisées qui concernent toute la région du cerveau, et les crises partielles qui résultent d'une décharge localisée à une région du cerveau.

1 - La grande crise tonico-clonique

La crise d'épilepsie tonico-clonique est une crise généralisée. C'est la plus impressionnante qui soit. Elle se traduit par des convulsions généralisées sur tout le corps. Les convulsions se présentent sous la forme de mouvements saccadés bilatéraux et symétriques. La crise d'épilepsie est une manifestation parfois assez spectaculaire, qu'on appelle aussi encore "grand mal". Elle peut durer de quelques secondes à plusieurs minutes.
Le malade peut se mordre la langue, s'uriner dessus, perdre connaissance, arrêter de respirer et devenir tout bleu.

2 - Les absences

Les absences sont des crises généralisées beaucoup moins spectaculaires qui peuvent facilement passer inaperçues. Le seul symptôme étant une perte intermittente de l'attention. D'un seul coup, le malade suspend son activité pendant quelques secondes. Lorsqu'elle survient chez l'enfant, à l'école, les instituteurs ont l'impression qu'il est dans les nuages. On appelle cette crise « petit mal ». Elle est de bon pronostic.

3 - Les crises partielles

Les symptômes des crises partielles dépendent de la région cérébrale touchée par la décharge épileptique. Leur expression est donc très diverse : secousses motrices, gestes répétitifs, hallucinations (visions, odeur, sons, goût bizarre, etc.), sensation de déjà vu, fourmillements ou picotements, etc. Les symptômes sont aussi variables que le cerveau a de fonctions !


publicité