publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Epine calcanéenne - aponévrosite plantaire : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. décembre 2014)

Les symptômes d'une « épine calcanéenne » (ou aponévrosite plantaire) sont des épisodes douloureux plus ou moins importants situés à la plante du pied, ou plus précisément sur le talon. L'appui sous le talon, au niveau de la zone d'attache de l'aponévrose, peut être très douloureux, et s'aggravet lors d'un effort. La douleur donne l'impression d'un clou sous le pied, c'est ce que l'on appelle une « talalgie ». Rappelons-le : si les radiographies montrent parfois une petite ossification en forme d'épine (d'où le terme d'épine calcanéenne), ce n'est pas cela qui est douloureux, mais l'aponévrose fragilisée !

Chez les sportifs par exemple, la douleur s'accentue au cours de l'activité sportive. Puis peut disparaître. Mais parfois, la douleur se réveille dès l'arrêt de l'activité physique.

Il existe parfois des formes rebelles qui peuvent être liées à plusieurs affections : la compression d'un nerf de la face interne de la cheville, une autre lésion comme la fracture de fatigue, ou parfois, une déchirure de l'aponévrose. Dans ces formes persistantes, des examens complémentaires seront nécessaires (IRM, électromyogramme...).

Enfin, en cas de douleurs aux deux talons survenant chez un homme jeune, il faut vérifier que cela n'est pas lié à un rhumatisme inflammatoire : une spondylarthrite ankylosante.


publicité