publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Escarre : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. décembre 2014)

Les escarres ne surviennent pas sur n'importe qui ou n'importe quand. Leur survenue est favorisée par la dénutrition, la déshydratation ou la fièvre. Les escarres apparaissent chez les personnes longuement alitées, dans le coma ou paralysées. On considère que 5% des personnes hospitalisées, en sont atteintes.

Il existe plusieurs types d'escarres, en fonction de différentes situations et causes.
> L'escarre dite accidentelle. Elle est due à un manque temporaire de mobilité, de la vigilance ou de l'état de conscience (un coma, par exemple).
> L'escarre neurologique. Elle est liée à une maladie chronique, motrice ou sensitive (la paraplégie, par exemple). Dans ces cas, en raison de la chronicité de la pathologie, la prévention et l'éducation à la santé sont essentielles.
> L'escarre "plurifactorielle". C'est le cas des personnes âgées alitées ou en fauteuil.
Outre ce classement, la localisation des plaies se fait en fonction de l'âge et du terrain. Les escarres du jeune se développent au niveau de l'appui, au fauteuil, par exemple sur les ischions (la pointe des fesses). Les escarres de la personne âgée se développent rapidement, notamment au niveau du sacrum ou des talons.

Attention : chez les personnes paraplégiques qui ne ressentent pas la douleur, il faut effectuer une surveillance quotidienne. L'escarre peut se développer sans que le patient ne s'en rende compte. La découverte peut se faire trop tardivement, au stade de la septicémie : une petite plaie au niveau de la peau peut être la partie visible d'une infection profonde au niveau de l'os.



publicité