publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fausse couche : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. juillet 2016)

D'un point de vue médical, l'événement de la fausse couche est " banal ", sans gravité et ne compromet que rarement le succès des grossesses futures.

Les gynécologues donneront des réponses et des clefs pour mieux comprendre l'origine et les conséquences de la fausse couche, et les médecins ou sages-femmes tâcheront d'aider la femme et le couple à surmonter cette douloureuse expérience.

D'un point de vue médical, il y a souvent rien à faire (ou pas grand-chose). Le médecin doit s'assurer que la femme se porte bien d'un point de vue clinique, et fera une échographie. S'il découvre qu'une partie (ou la totalité) du sac gestationnel est restée dans la cavité utérine, des médicaments voire une intervention peuvent-être nécessaires (par aspiration ou curetage).

Si la femme est Rhésus négatif (et le compagnon Rhésus positif), le médecin donnera un traitement pour éviter un problème Rhésus pour les futures grossesses.

Le rôle de l'entourage est alors essentiel ! Le soutien doit être continu car au fil du temps certaines dates vont rappeler inévitablement la fausse couche... Mais en cas de forte angoisse il est préférable de rechercher un soutien auprès de psychologues ou d'autres femmes ayant vécu la même expérience.

Il ne faut pas hésiter à consulter un psychologue en cas d'importante détresse. Une fausse couche peut ne pas être anodine pour les futurs grossesses et bébés (peur de ne pas parvenir à être enceinte, peur perdre à nouveau son enfant...).

Vous avez envie d'échanger, d'apporter votre témoignage ou de poser des questions ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Un médecin vous répond !


publicité