publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La fausse route du nourrisson

Publié par : rédaction Onmeda (05. janvier 2017)

© Shutterstock

La fausse route constitue le passage involontaire d’un aliment ou d’une substance dans les voies respiratoires, qui devait normalement emprunter la voie digestive. C’est ce qu’on appelle fréquemment « avaler de travers ».

La fausse route peut toucher tout le monde, adultes et enfants. Les nourrissons sont particulièrement à risque car ils ont un réflexe de toux peu performant. Les fausses routes ne sont pas à prendre à la légère car elles peuvent être, aussi bien anodines que fatales et entrainer une mort subite du nourrisson.

Un peu d'anatomie !

Dans le corps humain, l’appareil respiratoire, qui permet de respirer (le larynx, la trachée les poumons) est très proche de l’appareil digestif (l’œsophage, l’estomac). C’est comme une autoroute (la bouche et le pharynx) avec une croisement : le carrefour aéro-digestif avec un clapet (l’épiglotte) pour diriger du côté de la respiration ou du côté de la digestion.

Compte tenu du rapprochement du système pour respirer et celui pour avaler, il suffit que le clapet se ferme mal et une fausse route est vite arrivée.

Fausse route du nourrisson : pourquoi bébé avale "de travers" ?

La fausse route du nourrisson est très fréquente, et ses causes vont de la simple "erreur" technique à la malformation anatomique. Dans tous les cas, lorsque les fausses routes chez un nourrisson se répètent, une consultation auprès d'un pédiatre est nécessaire. 

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé, Maladies infantiles ou Un médecin vous répond !

A ire aussi : 

Les régurgitations du nourrisson
La diarrhée du nourrisson
Les coliques du nourrisson

 Auteur : Dr Mélanie Gerbaux, médecin généraliste


publicité