publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fibrillation auriculaire - fibrillation atriale : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. décembre 2014)

La fibrillation auriculaire (ou fibrillation atriale) survient généralement chez les personnes d'un certain âge. C'est un peu comme s'il se produisait une "usure" du système de conduction électrique du coeur. Cette anomalie des battements cardiaques est souvent liée à une maladie cardio-vasculaire sous-jacente : insuffisance cardiaque, atteinte d'une valve cardiaque, hypertension artérielle, maladie coronarienne, malformation cardiaque... diabète.

La cause est une anomalie de la contraction des oreillettes, en raison d'une atteinte du système de conduction de l'influx nerveux, ou du "centre de commande" sur l'oreillette. Un problème d'irrigation du coeur (cornarien) peut être responsable...

Mais il arrive aussi que l'on ne retrouve aucune cause précise à la fibrillation auriculaire. Une chose est sûre, l'âge augmente le risque de souffrir d'une fibrillation auriculaire.

Quand ce problème cardiaque survient, le patient est pris en charge par un cardiologue. Une hospitalisation est nécessaire quand on découvre le problème. Et un bilan cardiaque est réalisé pour diagnostiquer la fibrillation auriculaire et des examens spécifiques chercheront un éventuel autre problème sous-jacent qui peut être à l'origine de ce trouble du rythme.

Mais quels symptômes doivent alerter ? Comment diagnostiquer une fibrillation auriculaire et pourquoi cet accident cardiaque peut avoir de graves conséquences ?


publicité