publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fibrillation auriculaire - fibrillation atriale : les nouveaux traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. décembre 2014)

Les traitements de la fibrillation auriculaire ont beaucoup progressé ces dernières années grâce à l'utilisation des "techniques d'ablation". Celles-ci consistent à supprimer le foyer de tissu cardiaque à l'origine des anomalies des battements cardiaques. Une fine sonde est introduite dans une veine pour arriver à l'intérieur du coeur, L'extrémité de cette fine sonde va provoquer une petite brûlure électrique des zones "anormales" situées dans l'oreillette gauche. Une autre technique est en cours de développement, mais cette fois-ci par le froid : par la cryo-ablation.

Ces interventions thérapeutiques ne s'adressent, dans l'immédiat, qu'à certains patients, jeunes et très gênés par leurs symptômes, soit 20% des patients atteints de fibrillation auriculaire.

En France, seuls une vingtaine d'hôpitaux pratiquent aujourd'hui l'ablation de fibrillation auriculaire. Même si les équipes pouvaient prendre en charge trois patients par jour et par centre, seuls 15 000 patients environ seraient traités annuellement... ce qui est nettement insuffisant ! Cela signifie qu'en France, il existe un manque important de cliniques et d'hôpitaux spécialisés pour appliquer ces nouveaux traitements.

 

A lire aussi : 
> Les troubles du rythme cardiaque
> Palpitations cardiaques : quand faut-il s'inquiéter ?
> Quand le coeur ne bat pas régulièrement


publicité