publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fibrillation auriculaire - fibrillation atriale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. décembre 2014)

La fibrillation auriculaire ou fibrillation atriale correspond à un problème de battements cardiaques. Il s'agit plus spécialement d'une affection qui touche une partie du coeur : les oreillettes qui se contractent de manière anarchique.

Résultat : il existe une absence pratiquement complète de contractions des oreillettes, et une contraction irrégulière des ventricules. Bref, en cas de fibrillation auriculaire, le coeur ne joue plus véritablement son rôle... avec bien sûr des conséquences importantes pour le patient.

En France, la fibrillation auriculaire touche actuellement environ 750 000 personnes. Cette affection est de plus en plus fréquente (elle survient généralement à partir de la quarantaine, mais surtout après 65 ans). L'âge des patients ont en moyenne 70 ans. Chez les octogénaires, la prévalence de la fibrillation auriculaire approche 10%. On estime que la proportion de patients atteints de cette maladie pourrait être multipliée par 2,5 en 2050.

Quand on est victime d'une fibrillation auriculaire, il est important d'être rapidement pris en charge. C'est ce qui est d'ailleurs fait dans la majorité des cas, puisque généralement le patient ne se sent pas très bien, et peut même tomber dans les pommes... Il faudra mettre en place un traitement pour tenter de stopper la fibrillation auriculaire, ou la rendre mieux supportable, et éviter que de graves complications surviennent suite à ce problème cardiaque.


publicité