publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fibrome : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. octobre 2015)

Les fibromes dans l'utérus sont dus à la prolifération des cellules musculaires normalement contenues dans la paroi de l'utérus. Le fibrome utérin est une tumeur bénigne, il ne s'agit pas d'un cancer ! Et ces tumeurs bénignes ne risquent pas de devenir cancéreuses. Elles sont constituées de cellules musculaires lisses qui se sont multipliées localement (c'est d'ailleurs pour cette raison que l'on parle aussi de myomes en terme médical). On ne connaît pas entièrement les causes du fibrome de l'utérus.

Le fibrome utérin est plus fréquent chez les femmes d'origine africaine.

Il existe une prédisposition familiale à développer un ou plusieurs fibromes. A noter que les femmes en surpoids, que les femmes ayant eu leur premières règles tôt avant 12 ans, n'ayant pas eu d'enfants, sont plus à risque de développer un fibrome.

Le fibrome est relativement fréquent surtout chez la femme aux alentours de la quarantaine, il se développe sous l'influence des hormones ovariennes, et en particulier les oestrogènes. En fait les hormones tendent à faire grossir les fibromes, c'est ainsi qu'il peut se développer durant la grossesse. Et qu'en général, après la ménopause, la femme est tranquille.

Les fibromes peuvent être à différents endroits et de différentes tailles. Le fibrome peut saillir vers la cavité de l'utérus : fibrome intracavitaire ou fibrome sous-muqueux. Il peut être dans l'épaisseur du muscle de l'utérus : fibrome interstitiel. Il peut être également être vers l'extérieur dans le bassin, constituant un fibrome sous-séreux.

En fonction des caractéristiques du fibrome, différents types de symptômes peuvent apparaître. Une chose est certaine : ces symptômes ne sont pas systématiques, et sont très variables.



publicité