publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fibrome : Les examens

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. octobre 2015)

L'échographie est généralement l'examen effectué pour visualiser le fibrome, le localiser, le mesurer. Dans le même temps, il sera possible d'observer tout le reste de l'utérus et les ovaires.

L'hystéroscopie consiste à introduire un endoscope (une caméra miniature au bout d'un tube) dans la cavité de l'utérus et qui permet de visualiser directement un fibrome, de rechercher un cancer.

L'autre examen qui peut être pratiquée est une IRM.

En général l'hystérographie n'est pas un examen demandé, sauf en cas de bilan de stérilité.

Le fibrome et ses complications :

A noter bien sûr qu'un fibrome peut entraîner un certain nombre de complications. Les saignements peuvent provoquer une anémie, parfois importante.

Les fibromes peuvent éventuellement se nécroser.

Trop gros, les fibromes peuvent entraîner une compression des organes voisins, en particulier la vessie et des voies urinaires, et retentir sur le fonctionnement des reins, sur le gros intestin, le sigmoïde et le rectum, et donner des problèmes de constipation.

Ils peuvent favoriser un prolapsus.

Ils peuvent être responsables de stérilité.

A noter, que même après ablation chirurgicale d'un fibrome, il peut toujours se produire une récidive.

Un fibrome peut être présent au moment d'une grossesse. La grossesse doit alors être surveillée de près, à tout moment il peut donner des complications en raison de sa taille et sa localisation.

Voir aussi cette vidéo :

Question gynéco



publicité