publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le fibrome utérin

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. octobre 2015)

© Jupiterimages/AbleStock.com

Un fibrome est une tumeur bégnigne. Elle peut se développer dans différents tissus de l'organisme. Une localisation assez fréquente, et dont on parle beaucoup est le fibrome de l'utérus (ou fibrome utérin). Il est aussi appelé myome ou fibromyome. Il se développe aux dépends du muscle utérin, le myomètre.

Cette tumeur est généralement arrondie, ou polylobée. Elle fera parler d'elle différemment selon sa taille (de la grosseur d'une noisette à quelques centaines de grammes) et selon qu'elle se développe dans la cavité utérine, à l'intérieur de la paroi ou vers l'extérieur de l'organe. Il peut y avoir un seul fibrome ou plusieurs. Les fibromes utérins sont présents chez 20 à 30% des femmes, mais heureusement une proportion beaucoup moins importante de femme s'en plaint réellement (beaucoup de femmes ont des fibromes utérins sans qu'elles en souffrent le moins du monde !)

L'examen complémentaire le plus important est l'échographie pour établir un diagnostic. Une hystéroscopie peut s'avérer nécessaire.

Les traitements sont nombreux, à commencer par des médicaments ou une opération chirurgicale (il existe différents types d'interventions). Dans ce domaine, les médicaments, comme les interventions chirurgicales ont connu récemment certains progrès. C'est bien entendu un gynécologue qu'il faut consulter, surtout si les médicaments ne s'avèrent pas assez actifs...

Le fibrome est une affection très courante. Et heureusement, toutes les femmes avec un fibrome ne présenteront pas forcément de symptômes.

Comme il l'est expliqué plus loin, les conséquences d'un fibrome peuvent être nombreuses, comme une gêne pour la conception, un accouchement prématuré en cas de grossesse, un obstacle lors de l'accouchement...



publicité