publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fibrose pulmonaire idiopatique : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. juillet 2015)

Jusqu'à présent, aucun traitement ne permet de guérir la fibrose pulmonaire idiopathique. Les médicaments dont on disposait, n'étaient pas efficaces. De nombreux essais thérapeutiques ont été menés, la plupart négatifs. Voici les traitements classiques utilisés jusqu'à présent pour la fibrose pulmonaire idiopatique... avant l'arrivée d'un nouveau médicament disponible depuis 2013 indiqué pour les formes légères ou moyenne de la maladie.

> Les corticoïdes sont parfois utiles pour lutter contre la toux sèche, mais ils n'ont pas d'effet sur la fibrose. Surtout, leur utilisation sur le long terme engendre des effets secondaires importants (hypertension, troubles du sommeil, de l'humeur, prise de poids, diabète, etc.)

> Les immunosuppresseurs : longtemps associés aux traitements corticoïdes, ils ne sont plus utilisés pour la fibrose pulmonaire idiopathique, mais restent utiles dans le traitement d'autres maladies (auto-immunes). Ils présentent également de nombreux effets secondaires (risques infectieux, troubles de la digestion, etc.).

> Les antioxydants (la N-acétylcystéine) permettraient de freiner la destruction du poumon.

> Les traitements palliatifs : l'apport d'oxygène à l'effort, l'arrêt du tabac (évidemment !) et une activité physique régulière.

> La greffe de poumons peut être envisagée dans les cas ultimes. Mais, il s'agit d'une intervention lourde, en dernière alternative, et envisageable uniquement avant 60 ans environ.


publicité