publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fibrose pulmonaire idiopatique : Un nouveau médicament

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. juillet 2015)

Il s'appelle la pirfénidone qui devient le premier médicament commercialisé pour le traitement des formes légères à modérées de fibrose pulmonaire idiopathique.
Il s'agit d'un médicament « orphelin », utilisé pour les maladies rares et se prend par voie orale.

Ce médicament a pour effet de bloquer un médiateur chimique, le TGF-beta, qui intervient dans la production des fibroblastes et d'autres substances responsables de la « rigidification » des poumons.

La pirfénidone a la capacité de bloquer également la synthèse du TNF-alpha, une cytokine connue pour son rôle dans l'inflammation.

Ce médicament ne guérit pas mais ralentit significativement l'évolution de la maladie. Pour nos autorités sanitaires, le "service médical rendu" par ce médicament est considéré comme faible.

Le médicament a été testé dans le cadre de deux études regroupant près de 800 personnes, sur une durée de 72 semaines. Même si les résultats sont relativement modestes (la diminution de capacité respiratoire au cours du temps est réduite de 30%), le bilan reste positif, ce qui a conduit l'Agence Européenne à lui accorder sa mise sur le marché.

Il faut aussi savoir que les effets secondaires de ce médicament sont importants : nausées, fatigue, diarrhée, dyspepsie, réaction de photosensibilité...). Ce qui nécessite d'être bien suivi médicalement.


publicité