publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fracture du coccyx : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. décembre 2014)

Les symptômes d'une fracture du coccyx sont assez évidents. Le patient se plaint de douleurs sévères ou d'une importante sensibilité de la région située juste au-dessus de son pli inter-fessier dans la région la plus caudale de la colonne vertébrale.

En général, la personne ressent une douleur assez vive au niveau de la région du coccyx, et notamment lorsqu'elle est assise, ou lors d'efforts physiques.

Tout autour du coccyx, il y a des racines nerveuses, et lorsqu'elles sont touchées, cela peut engendrer des complications : une douleur diffuse et continue peut alors perdurer.

C'est pourquoi, en cas de fracture du coccyx, il est conseillé d'éviter les activités sportives ou de porter des charges lourdes. Pour les femmes, la relation sexuelle peut s'avérer pénible.

Chez le médecin, celui-ci analysera les plaintes du patient, ses symptômes pour établir un diagnostic.
> Les questions posées par le médecin recueillant les circonstances de survenue et l'examen clinique, suffisent la plupart du temps à poser le diagnostic de fracture du coccyx.

> L'examen clinique consiste à vérifier la totalité de la colonne vertébrale. Un toucher rectal peut être effectuer par le médecin, et permettra de vérifier l'absence de luxation déplacée. En général, cet examen provoque une douleur élective de la lésion coccygienne.

> La radiographie est nécessaire pour pouvoir confirmer le diagnostic, car elle permet de visualiser et situer la fracture. Mais elle ne parvient pas toujours à mettre en évidence la lésion caractérisée d'une fracture ou d'une luxation. Une IRM ou scanner peuvent être demandés, surtout en cas de symptômes atypiques ou qui ne disparaissent pas.

> Parfois, il peut survenir une luxation sans gravité ou une entorse sacro-coccygienne. La fracture du coccyx est souvent facile à manipuler et à déplacer (bien que cela soit douloureux pour le patient).


publicité