publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La fracture du nez

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Les fractures du nez sont le plus souvent consécutives à la pratique de certains sports (VTT, rugby...), mais également à des agressions ou des bagarres.

La fracture du nez est un traumatisme du visage assez fréquent : elle représente environ 40% de toutes les fractures du visage.

Selon la configuration de la fracture du nez, le traitement peut nécessiter une intervention chirurgicale, voire une seconde quelques mois plus tard, notamment quand la cicatrisation entraîne des séquelles (bosses, déviations...). D'autres fois, aucune intervention n'est nécessaire.

Le nez est constitué de différents petits os et cartilages, avec une muqueuse très vascularisée qui peut saigner facilement ou engendrer un oedème en cas de traumatisme.

Suite au traumatisme, il peut se développer un oedème, un hématome, une déviation du nez peut apparaître...

En cas de traumatisme important avec une plaie ouverte, il faut intervenir rapidement.

Mais si après le traumatisme, le nez est très gonflé, le chirurgien pourra préférer attendre quelques jours avant d'intervenir, le temps que l'oedème se résorbe en partie. Le chirurgien qui intervient est généralement ORL ou encore chirurgien plasticien.

Lire cet article rédigé avec un chirurgien ORL qui fait le point sur les causes, symptômes, et traitements de fracture du nez.

A voir : les fractures ouvertes et fermées expliquées en vidéo

Parfois, une pression trop élevée est appliquée sur un os, entraînant ce que l'on connaît sous le nom de facture. Les fractures sont souvent différenciées selon qu'elles sont ouvertes ou fermées.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS  ou Un médecin vous répond !

A lire aussi nos articles sur les différentes fractures :

> Fracture du bassin
> Fracture de la clavicule
> Fracture du coccyx
> Fracture du poignet

Auteur : Nathalie Mathieu.
Consultant expert : Pr Franck Boutault, chef du Service de Chirurgie Maxillo-faciale, CHU Purpan, Toulouse.


publicité