publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Gastro-entérite de bébé : Une hospitalisation parfois nécessaire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. mai 2015)

Si l'état de santé de l'enfant s'aggrave, s'il paraît très fatigué, s'il est pâle, sa respiration s'est accélérée... une hospitalisation peut être décidée pour que l'enfant soit correctement réhydraté.

En fonction de l'état de santé du bébé, les soignants peuvent commencer par proposer un SRO à l'enfant. La mise en place d'une perfusion est quelquefois nécessaire.

Pour éviter la survenue d'une gastro-entérite à rotavirus, il existe un vaccin qui est donné par voie orale. En France, ce vaccin est commercialisé par deux laboratoires pharmaceutiques.

Depuis 2014, nos autorités sanitaires (le Conseil supérieur d'hygiène publique) recommandent la vaccination systématique des nourrissons qui permet de prévenir les infections à rotavirus, et d'éviter de graves complications pour le bébé (en particulier une hospitalisation).

Nos astuces

  • Si votre bébé souffre d'une gastro-entérite, il est important de bien le surveiller. Si vous avez une balance n'hésitez pas à le peser régulièrement pour voir s'il ne perd pas de poids (d'eau).
  • Attention aux remèdes de grand'mère : ils sont insuffisants et peuvent être inadaptés. Pas d'eau de riz, c'est trop salé. Pas de coca : c'est un bon anti-vomitif, mais il est trop sucré. Pas de lait, ni de jus de fruits. Le bon réflexe est le soluté de réhydratation orale, à proposer petit à petit au nourrisson : 5 ml par 5 ml, toutes les deux minutes. Et s'il refuse de l'absorber, alors, appelez immédiatement le médecin.
  • Il est important de bien réhydrater votre enfant en lui donnant du soluté de réhydratation oral (SRO) que vous pouvez acheter en pharmacie, même avant de consulter un médecin. Pensez à avoir toujours un soluté disponible dans votre pharmacie.

 


publicité