publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Gastro-entérite : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. mai 2015)

Si une déshydratation est présente chez un enfant, a fortiori s'il est petit, il ne faut pas hésiter à l'hospitaliser. Idem lorsque des facteurs de risque de déshydratation existent : si l'enfant vomit beaucoup, a beaucoup de fièvre, ou a perdu du poids.

Si un enfant est somnolent, a les yeux creux, la fontanelle (espace entre les os du crâne sur le somment de la tête) déprimée et qu'il refuse de boire, il est possible que la déshydratation soit sévère. Sa vie est en danger, il faut l'emmener à l'hôpital le plus rapidement possible.

De même si un adulte souffrant de gastro-entérite, présente des troubles de la conscience, est somnolent voire dans le coma, il faut l'hospitaliser, c'est une urgence vitale.

Il n'existe aucun traitement curatif contre le virus responsable de la gastro-entérite, il faut seulement lutter contre la déshydratation. Chez les petits dès qu'une diarrhée apparaît, le traitement repose sur des sachets de réhydratation orale (SRO). Ceux-ci contiennent la bonne quantité de sucre et de sels minéraux : après avoir rajouté la bonne quantité d'eau, il faut donner toutes les cinq minutes l'équivalent d'une cuillérée à café de la solution à boire au bébé. S'il refuse la boisson et que le nourrisson continue à vomir, à avoir de diarrhée, mieux vaut consulter rapidement.

Il n'est pas recommandé de faire une diète alimentaire. Les soupes de carotte, eau de riz ne sont plus non plus recommandées depuis que les SRO existent.

Les enfants plus âgés et les adultes doivent boire aussi pour éviter de se déshydrater.

Si la diarrhée est d'origine bactérienne (après analyse des selles), le médecin prescrira des traitements antibiotiques adaptés.

Afin d'éviter la contamination de l'entourage, certaines règles d'hygiène doivent être respectées. Dans les crèches, les écoles, les hôpitaux, les maisons de retraite (etc.) il est impératif de se laver les mains régulièrement avec de l'eau et du savon. Idem avant et après chaque toilette d'enfant. Il est également conseillé de nettoyer régulièrement les jouets, les poignées de porte, etc. Malgré cela, le virus est tellement résistant qu'il a parfois raison de toutes ces mesures...

Deux vaccins contre le rotavirus sont désormais disponibles : ils permettent de diminuer, voire d'éradiquer les risques de gastro-entérites liées au rotavirus. Ce vaccin n'est pas (ou plus) officiellement recommandé chez les nourrissons de moins de 6 mois, en raison des effets secondaires parfois graves (invagination intestinale).



publicité