publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grippe aviaire : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

L'agent en cause dans la grippe aviaire est un virus. Il en existe plusieurs sous-types, qui peuvent évoluer au rythme des pandémies et des mutations. Les plus récents mis en cause dans des épizooties sont les suivants : H5N1, H7N9, H5N8.

Seul un contact étroit avec les animaux infectés – morts ou vivants – et avec leur environnement, peut être en cause dans la transmission de la grippe aviaire à l'Homme.

Le virus a donc finalement peu de chances d'être en contact avec l'Homme en dehors de ces conditions précises de promiscuité. Les personnes les plus exposées sont celles travaillant ou vivant dans une région avec des animaux contaminés : éleveurs et leur famille, vétérinaires, équipes de nettoyage...

Il n'existe aucune donnée tendant à prouver que la grippe aviaire puisse être transmise à l'Homme par des aliments convenablement cuits.

La crainte des experts est la rencontre entre deux virus qui se ressemblent : le type H5N1 et le virus de la grippe humaine. En effet, ces deux virus pourraient mélanger leurs génomes et créer une nouvelle souche de virus.

Par le passé, il y a déjà eu des pandémies de grippe dues à des virus mutants, comme la grippe espagnole au début du XXème siècle, qui fut très meurtrière.

La mutation pourrait se faire dans un organisme humain mais aussi chez un autre mammifère : le porc par exemple, qui est très proche de l'Homme. Le nouveau virus de la grippe du porc se propagerait alors du porc à l'Homme, ce, plus facilement que de l'oiseau à l'Homme.

Donc, on ne sait rien de cet éventuel nouveau virus, s'il doit exister, s'il apparaîtra, ses nouvelles caractéristiques ni son pouvoir pathogène (inoffensif ou hautement pathogène).


publicité